Historique

Matériel

Il est possible de pratiquer le triathlon muni d'un maillot de bain, d'un vélo en état d'avancer (et de freiner), d'un casque et d'une paire de chaussures de course à pied. Toutefois, de nombreux équipements et accessoires spécifiques existent:

  • Une combinaison de néoprène est le plus souvent utilisée pour la natation. Elle est obligatoire lorsque la température de l'eau est inférieure à 16 °C, et interdite au-dessus de 24 °C. Réglementairement, son épaisseur ne doit pas dépasser 5 mm. Outre la protection thermique qu'elle confère, la combinaison augmente la flottabilité du nageur.

L'épaisseur de néoprène des combinaisons de triathlon n'est pas uniforme : plus fines au niveau des épaules et de l'aine, elles sont conçues pour gêner le moins possible les mouvements lors de la natation. Certains athlètes préfèrent toutefois utiliser des modèles sans manches. Ces combinaisons spécifiques sont également conçues de manière à pouvoir être retirées le plus rapidement possible.

  • Lorsque la combinaison est interdite, l'ensemble de la course peut être effectuée en trifonction. Cette fine combinaison peut être portée au cours de l'ensemble du triathlon. Elle sèche rapidement après la natation, est munie d'une protection pour la partie cycliste et reste confortable lors de la course à pied.

  • Des vélos à la géométrie spécifique ont été développés par de nombreux fabricants. Nullement obligatoires, ces cadres sont toutefois largement utilisés par les triathlètes de haut niveau, en particulier sur les courses longue distance. Très proches des cadres utilisés par les cyclistes lors des épreuves contre-la-montre, ils permettent un positionnement aérodynamique du coureur sur son vélo.

  • Le prolongateur, encore aujourd'hui appelé un « guidon de triathlète » dans le milieu cycliste, permet au triathlète d'adopter une position aérodynamique très avancée sur son vélo, coudes resserrés. L'utilisation de cet accessoire et une position performante sont facilitées par l'usage d'un vélo spécifique ou de contre-la-montre. Il existe de nombreux types de prolongateurs. Seuls les modèles courts et dont les deux barres sont reliées à leurs extrémités (prolongateurs pontés) sont autorisés lorsque l'aspiration abri (drafting) est permise sur la course

Pratiquants

En France

  • 30 000 licenciés

  • plus de 20 000 pratiquants occasionnels

  • 614 clubs

  • 1 000 épreuves

 

Source Wikipédia : © Copyright http://fr.wikipedia.org/wiki/Triathlon
Cet article est sous CC-BY-SA

Le triathlon est une discipline sportive constituée de trois épreuves d'endurance enchaînées : natation, cyclisme et course à pied. Sa forme moderne apparaît officiellement aux États-Unis en 1974 et se développe depuis dans le monde entier. Se pratiquant sur des distances très variées, le triathlon devient discipline olympique en l'an 2000 aux Jeux de Sydney sur la distance standard de 1 500 mètres de natation, 40 kilomètres de vélo et 10 kilomètres de course à pied. Il est géré et structuré au niveau mondial par la Fédération internationale
de triathlon (ITU) et un ensemble de fédérations continentales et nationales qui déclinent selon leurs spécificités les règles générales édictées par l’ITU.

Le triathlon moderne est un sport créé selon une pratique
mixte où les pratiquants et pratiquantes sont appelés « triathlètes » et sont engagés dans la grande majorité des
compétitions au sein d'une même épreuve, selon les mêmes règles. Plusieurs sports dérivés naissent à la suite de son développement, tels le duathlon, l'aquathlon ou encore le paratriathlon. Il se décline également selon des
environnements différents comme pour le cross triathlon ou le triathlon d'hiver.

1/35
affiche_la nocturne.png

Vétathlon
20 octobre 2019

vetathlon_affiche 2019.jpg
1/32

Trail Nocturne
19 octobre 2019

Suivez-nous 

sur Facebook

  • Facebook Social Icon

© 2018 by Broceliande Triathlon with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now